Samedi 24 avril 1915

Toujours un temps superbe, rien de particulier à signaler. Bosset a rendu son cheval malade et l’autre aussi. On vient de lui en donner un beau petit couleur alezan et coquet ; il y manque un peu de graisse mais d’ici quelques jours, il en reprendra car lui aussi aura le filon à la Musique, pour mener tous les instruments et tous les ustensiles de cuisine. Il s’en tirera toujours. Concert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>