Mercredi 30 octobre

J’ai bien eu raison de découcher car j’ai passé une bonne nuit pendant que ceux qui ont voulu rester à l’école se sont relevés à plusieurs reprises pour éviter les obus qui tombaient dans la région.  Au matin, temps superbe.

Activité d’artillerie de part et d’autre sur le front. Randonnées d’avions à chaque moment de la journée. Nous nous attendons à partir d’un moment à l’autre pour nous porter plus en avant avec le poste de secours central. Mon équipe (la 3ème) ira très probablement au poste de secours du 2ème bataillon comme sont parties deux équipes hier soir…. Nous attendons.

Pas de nouvelles au niveau diplomatique. L’Allemagne oserait-elle seule maintenant à vouloir continuer et tenir le coup ? Quelle prétention !!

Dans la soirée nous apprenons qu’une attaque de grande envergure aura lieu demain matin de la Hollande jusqu’à la Lorraine. Nous devons nous attendre à faire mouvement durant la nuit.

Deux bataillons du 26ème  (le 1er et 3ème) prennent les premières lignes cette nuit ; le 2ème reste en réserve. Enfin nous pouvons nous attendre à une dure journée demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>