Lundi 25 février

Même temps que précédemment. Mon équipe est de ravitaillement ce matin.

La pluie tombe de 10h à 15h. Nous faisons plusieurs voyages du poste de secours (226) au poste de secours central du 26ème. Nous ramenons des caisses de nouveaux masques, du chlorure de chaux et toute sortes de désinfectants.

Les Boches bombardent le ravin de Neuville situé entre Beaumont et le Prophète pendant quelques heures. Notre artillerie est plutôt très calme.

Le tour de permissions ne va pas très vite en  ce moment. Le régiment est très en retard. Espérons qu’au prochain repos ce retard sera vite rattrapé et que le pourcentage sera plus élevé pendant un certain temps sans quoi il n’y aurait plus moyen d’en sortir.

Un renfort venant du C.I.D* vient d’arriver au régiment pour combler les vides et remplacer beaucoup d’évacués du 3ème bataillon.

Ces nouveaux arrivants sont en partie tous « des gamins de la classe 18 ».

A eux tout le bonheur…

Le bombardement fut intermittent  tout l’après-midi ; il montra même une plus grande activité en approchant de la nuit. Nos 75 étaient furieux. Mon équipe est de garde pour les gaz. Cette nuit, je prends de 21h à minuit.

Beau clair de lune, le calme s’est rétabli dans tout le secteur.

*centre d’instruction divisionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>