Lundi 11 novembre 1918

Dès le réveil tout le monde dans la rue est agité…. Que se passe-t-il ? Nous nous levons rapidement et courons vers le grand rassemblement qui se presse devant le bureau du colonel.

Cette fois, tout de même, ça y est ! C’est terminé et bien terminé. Voici d’ailleurs le télégramme de 5h45 ce matin envoyé par T.S.F. de la tour Eiffel :

« Le Maréchal Foch aux généraux d’armées :

 Les hostilités cesseront sur tous les fronts le 11 novembre à 11heures du matin, heure française  »

Partout, ce n’est qu’un cri de joie. Maintenant, fini de s’en faire. On ne parlera plus de monter au secteur, d’aller au repos, d’attaquer. Nous ne vivrons plus dans les sapes humides et obscures où nous en sortions pour ainsi dire jaunes comme des citrons.

La bonne vie va reprendre comme auparavant… il y a plus de quatre années, hélas ! Nous aurons certainement à faire de l’occupation mais nous ignorons encore les conditions posées à l’Allemagne.

A midi trente nous nous rassemblons pour une nouvelle prise d’armes.

Notre général de division : Vuillemot est décoré de l’ordre de Commandeur de la Légion d’Honneur. Ensuite remise de plusieurs médailles militaires et déf.ilé de toute la Division (la 11ème Division de Fer), 2ème et 4ème bataillon de chasseurs à pied, 26ème et 69ème régiments d’infanterie.

La cérémonie a lieu de 14h à 15h sur le terrain de l’aérodrome de Tielt. Nous rentrons très acclamés par la foule vers 15h30. La pluie tombe mais très fine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>