Dimanche 22 juin

Rien d’anormal. Nous restons ici (caserne Fayolle). Nous allons nous promener l’après-midi en bas du plateau à St-Arnnal puis retournons en ville après la soupe. Nous apprenons par dépêche que le gouvernement allemand est reformé.

Le député socialiste Bauer est président du Conseil. Dans la soirée, l’assemblée nationale allemande réunie à la chambre a voté pour l’acceptation de notre traité de paix sans aucune condition ni réserve : 237 voix contre 138 et 5 abstentions.

Les délégués allemands partiront de suite à Versailles pour signer. Il est probable que la signature aura lieu mercredi ou jeudi prochain, le temps d’installer et de préparer le palais des glaces….

Et pendant ce temps et le vouloir de ces messieurs, nous sommes toujours là, attendant nous aussi notre délivrance !

Ça ne presse pas à quelques jours près, depuis près de sept ans qu’ils me tiennent ; ils trouveront bien un jour le moyen de me renvoyer.

Je crois qu’ils sont de complicité avec les Boches pour nous garder le plus longtemps possible, c’est à le croire ! On s’y plait tant au régiment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>