Jeudi 31 décembre

Posté dans la catégorie "Le récit"

Visite toujours à 8h. Température 38°5, le major me voit très bien et hors de danger. A partir de ce  jour, il supprime les bains froids et enveloppements. La diarrhée a cessé, les maux de tête complètement mais je suis très faible et abattu. Toujours rien à manger mais boissons à discrétion.

La nuit, je ne peux toujours pas fermer l’œil.

Mercredi 30 décembre 1914

Posté dans la catégorie "Le récit"

Visite habituelle, température 38°7, il y a beaucoup de mieux, la journée continue comme les précédentes, bains et enveloppements mais moins fréquents. Un bain à 7h, un enveloppement à midi. Température à 15h : 38°5, bain à 16h, enveloppement à 22h.

Du 24 au 29 décembre 1914

Posté dans la catégorie "Le récit"

Pendant cinq jours consécutifs, ces opérations se sont succédées régulièrement. La température n’a pas excédé 40°2 et à la sortie du bain, elle ne descendait pas au dessous de 39°.  En l’espace de trois heures, elle était remontée à son même point.

Je buvais toujours lait, tisane, thé tant que je pouvais. Plusieurs dans ma chambre ont subi le même sort. Toujours nuits blanches. Aussi, c’est un travail pour les infirmiers surtout la nuit.  Le poêle ronfle sans cesse. Nos effets militaires sont ramassés pour passer à l’étuve et être désinfectés. On ne garde que la musette à la tête du lit  avec rien dedans. Tous les paquets qui arrivent pour les malades sont visités devant le malade et s’ils contiennent quelque chose d’alimentaire, oranges, chocolat, petits beurre, conserves etc… tout est repris par le major et sera rendu au malade au régime une fois hors de danger.

Ceci va être prouvé ultérieurement, car des accidents, rechutes, voire mort de quelques imprudents sont arrivés dans ma chambre même.

Jeudi 24 décembre 1914

Posté dans la catégorie "Le récit"

A 8h visite. Température 40°2. Aussitôt, je passe au bain froid et après à l’enveloppement et ainsi de suite tant que la fièvre ne redescendra pas. Il est vrai, qu’après chaque opération, la température baisse sensiblement de presque un degré. Alors un tableau est établi pour les douches  et les enveloppements toutes les trois heures soit huit opérations par jour. Bains froids à 1h du matin, à 7h, à 10h et à 19h. Enveloppements à 4h du matin, à 10h, à 16h et à 22h.