Samedi 28 novembre 1914

Posté dans la catégorie "Le récit"

La matinée est très calme; dans l’après midi quelques obus de 77mm tombent  dans le pays et comme le tir se rapproche de notre maison nous descendons à la cave. À peine sommes nous descendus qu’un obus vient éclater dans la chambre que nous venions de quitter trouant le mur et effondrant l’armoire. La chambre ressemble à un fouillis  hétéroclite  table, chaises, poêle,  etc. Tout est bouleversé. Nous remettons tout en place et après la soupe trois équipes partent à la relève à Langemark et une reste passer la nuit au poste de secours non loin du précédent au lieu dit « le lièvre »

Vendredi 27 novembre 1914

Posté dans la catégorie "Le récit"

A 8h du matin, remise de décorations au 1er bataillon qui est au couvent de Ste Sixte et à 9h au 2ème bataillon. La Musique fait défiler dans les deux places. Nous touchons nos distributions en rentrant. Ensuite la soupe et à midi trente le régiment quitte le village pour retourner aux tranchées et au même secteur.

Nous arrivons à Boesinghe à 18 h et la Musique reprend son ancien cantonnement.