Mercredi 22 janvier

Posté dans la catégorie "Le récit"

Matinée de répétition. L’après-midi une note venant du colonel demande des hommes de corvée parmi les musiciens et la clique pour aller à la manutention du camp (face à notre cantonnement) pour charger des voitures de vivres destinées aux hommes démobilisés qui passent journellement au camp avant d’être envoyés dans leur dépôt démobilisateur respectif. Journellement le régiment doit assurer la nourriture de sept à huit mille hommes.

Vingt clairons et tambours iront la matinée et vingt musiciens l’après-midi.  L’ouvrage n’est pas fatiguant surtout que l’on ne se casse rien. Nous passons notre soirée au théâtre de la R.G.A. L.G.P. Notre orchestre à cordes fait entendre quelques morceaux de son répertoire ce qui nous fait obtenir une carte d’entrée de faveur.

Mardi 21 janvier

Posté dans la catégorie "Le récit"

L’hiver commence. La gelée persiste. Nous ne faisons rien de la matinée. Je vais rendre visite à Ch. Pillost qui est au parc d’artillerie du 20ème Corps.

Travail individuel sur nos instruments et dans nos chambres durant l’après-midi. Le chef n’est pas encore rentré de permission.

Lundi 20 janvier

Posté dans la catégorie "Le récit"

Personne ne s’en fait. On se lève à 8h. Revue par le commandant adjoint-major au colonel pour échanger les effets défectueux et usés ainsi que les chaussures. Petite répétition l’après-midi. Nous y manquons nous deux Marius. Nous allons au cinéma pour passer agréablement une partie de notre soirée.